Title image

L´harmonie rythmico-spatiale

d´Isabelle Sabrié

La forêt amazonienne, un extraordinaire équilibre sonore en 3D où tous réussissent à se faire entendre au même moment.

Je me suis émerveillée en découvrant les sons de la forêt amazonienne, durant mon voyage en Guyane pour 3 récitals en décembre 2006. L´incroyable organisation sonore qui permet de distinguer quasiment chaque son au milieu de centaines d´autres était pour moi un mystère musical dont les principes sont devenus urgents à découvrir. En décembre 2007, je me suis installée à Manaus, mégapole de 2 millions d´habitants en plein cœur de l´Amazonie brésilienne.

Après une longue immersion dans l´univers sonore amazonien et d´innombrables observations sur la synchronisation des sons des êtres vivants dans les 3 dimensions de l´espace – dont plusieurs ont obtenu depuis des confirmations scientifiques internationales, j´ai peu à peu conçu l’harmonie rythmico-spatiale qui architecte mes compositions musicales et créations depuis 2010.

L´harmonie rythmico-spatiale est un langage musical qui lie le temps et l´espace, basé sur les règles de la proxémie physique et temporelle observée dans la forêt amazonienne

Des distances précises sont établies entre les sources sonores, situées dans toute la salle autour des spectateurs. Elles suivent une organisation spatio-temporelle particulière, de telle sorte que l´équilibre sonore  (l´harmonie) évolue dans l´espace physique en 3 dimensions, en développant des rythmes spatialisés et des sons en mouvement – comme je l´ai observé dans la forêt Amazonienne. Ce concept musical inspiré de la Nature fonctionne comme un véritable équilibre multipolaire naturel.

L´harmonie rythmico-spatiale permet la coexistence « harmonieuse » et perceptible de systèmes musicaux très différents, unis dans une pulsation commune depuis des lieux différents d´une salle. Elle peut ajouter les mouvements du son dans l´espace au système harmonique classique ou romantique, sans en exclure la mélodie ou les émotions, et n´exclut aucun système musical, aucun type de son ou de langage. Comme pour la musique de Jean-Sébastien Bach, les « contrepoints », ici polyrythmiques et spatiaux, y sont plus importants que les timbres. Elle est une solution pour éviter les facteurs de cohésion  décrits par Olivier Messiaen dans les polyrythmies.

Elle construit des rythmes percussifs spatialisés, populaires et érudits. Elle utilise les loges des théâtres à l´italienne pour y placer de petits groupes orchestraux ou chorals, réunissant ainsi tradition et modernité. Elle s´épanouit dans les salles modernes à plusieurs plateaux, les salles sonorisées en multicanal, les salles de cinéma Dolby.

L´harmonie rythmico-spatiale est une expression de nos multi-vies multi-lingues simultanées, internet/ smartphone /ordinateur/ tv /radio/ jeux virtuels / vie réelle. Elle est le langage artistique d´un nouvel équlibre en 3D pour les arts, la pensée et les technologies du XXIème siècle. Edgar Morin, père de la Pensée Complexe, est son parrain.